COMMUNE D'ABONDANT
COMMUNE D'ABONDANT

Abondant et ses Hameaux

BRISSARD


Peut être considéré comme un quartier de la commune puisque les deux agglomérations se touchent, du fait des constructions nouvelles.

Le premier nom connu est « BORESSARTUS », abréviation de BOSCUS ESSARTUS (bois essarté, défriché). En 1301, on trouve le nom de BRISSARD, fief dépendant de l’alleu des Ormeaux (Osmeaux), rattaché à la paroisse d’Abondant. Les textes anciens rapportent des faits concernant la mairie de Brissard, le notaire établi à Brissard,  la grange champarteresse  où l'impôt sur les récoltes était prélevé…

Un endroit de la plaine, près de Brissard a conservé l’appellation de « Porte du Fort » ce qui indiquerait qu’à une époque reculée, il y aurait eu un poste avancé du Château d’Abondant (château fortifié donc).

Le livre terrier de Brissard fait mention également de quatre hameaux que nous ne retrouvons plus maintenant : le Moulin à Vent, la Poterie, la Féreterie, les Bruières.

Brissard était un pays de potiers, de tuiliers, et briquetiers, toutes ces fabrications étant réalisées avec l’argile tirée des environs immédiats. De nos jours, plusieurs noms de rue donnent encore un peu de vie à ce passé.

LES MAISONS MOTTIER

 

Pendant plusieurs siècles, depuis les premiers temps de la monarchie, la "manse" formait la principale base de la propriété rurale (habitation, dépendance et terres cultivables): voici l'étymologie de la première partie du nom. Sa seconde partie  est le nom de la famille Mottier, famille très ancienne du village qui l'habita vraisemblablement de 1522 à 1800 environ. L'orthographe se décline en plusieurs variantes.

LES LOGES


Au Moyen Age, on appelait « Logia », le Logis, la manse seigneuriale autour de laquelle vinrent successivement se grouper les colons. Robert des Loges était Seigneur au XIIème siècle. Il donna sa terre aux moines de Saint Père de Chartres avec la maison qu’il s’était réservée.

CHAIGNES

 

On retrouve le nom de ce hameau sur un bail de 1500 orthographié CHAHEIGNES. Selon certains, le nom primitif de cet ancien fief seigneurial situé près des Loges, indique que c’était le lieu où s’exerçait la justice du Seigneur. Pour d’autres, cela viendrait plutôt du chêne qui pouvait s’écrire chaisne, chèsne ou chaine.

Entre Chaignes et les Loges, la ferme de la Bourgeoiserie a aujourd’hui disparu. Il en est fait état dans un document de 1685 ainsi qu’au recensement de 1856. Elle a donné son nom à la rue unique qui relie les deux hameaux.

MOULINCOURT


Autrefois « Mollaincourt » ou la Ferme du Moulin. C’est encore aujourd’hui une ferme, mais elle a perdu son moulin.

Nous trouvons en 1606, « Jehan PARIS, demeurant à Mollaincourt paroisse d’Abondant ». Cette ferme a appartenu aux religieux de l’Abbaye du Breuil Benoist (Commune de Marcilly sur Eure).Il existe encore à la ferme de Moulincourt les restes de la chapelle desservie autrefois par les moines du Breuil Benoist. Le chemin qui y conduit et une partie de la plaine longeant cette sente portent toujours le nom de « Sente aux Moines ».

LES GRES


Ce petit hameau (deux maisons) situé au Nord de celui de Chaignes, doit son nom aux carrières de grès qu’on trouvait et qui ont servi à construire l’église d’Abondant et des maisons. Dès 1600, nous trouvons « Denys Mailliard, demeurant aux Grès, paroisse d’Abondant ». En 1697, la ferme et métairie des Grez étaient louées par les commissaires de l’Hôtel Dieu de Dreux.

LE COQ FLEURI


Petit lotissement récent, le nom provient de chantier probablement appelé ainsi du fait de la mauvaise qualité des sols où la plante poussant le mieux était le coquelicot (coq en langage populaire).

FERMAINCOURT


Ce nom est donné par la réunion de deux mots latins: firma (villa changée en forteresse) et curia (métairie).

Ce hameau se partage entre trois communes: Chérisy, Montreuil et Abondant. Seules quatre maisons le long du chemin du Four sont sur le territoire de la commune. L’une d’entre elles aurait été un relais de chasse de Diane de Poitiers. Le sous-sol est truffé de caves et souterrains taillés dans la craie.

LA PANTOUFLE


La bordure Ouest de la commune est définie par la crête des contreforts de la Vallée de l’Eure, avec tout de même une partie au bord de rivière sur 400 mètres, au lieu-dit « LA PANTOUFLE », dont l’origine du nom correspond à la forme d’une île située à cet endroit. Ce hameau est partagé avec la commune de Montreuil.

LA SABOTERIE


Au XVIe siècle, les textes anciens montrent que plusieurs métiers s'exerçaient là: sabotiers, bûcherons, cendriers…Le hameau avait donc plus d'importance que maintenant

Contact MAIRIE

20, Grande rue

28410 Abondant

 

Tél : 02.37.48.78.19

Fax : 02.37.48.73.62

Courriel : mairieabondant@

wanadoo.fr

HORAIRES

Mardi, Mercredi et Vendredi

de 9h00 à 12h00 et

de 14h00 à 16h00

Jeudi

de 9h00 à 12h00

Samedi

de 9h00 à 11h30

Flash Infos

  • Rendez-vous: Forum des associations le premier Samedi de Septembre de 10h à 18h
  • Santé : Mise en place d'un défibrillateur à la mairie
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© COMMUNE D'ABONDANT